Modifier une posture avec la déformation de la marionnette sous Photoshop

Avec Photoshop, il est possible de modifier une posture avec la fonctionnalité Déformation de la marionnette si vous souhaitez bouger un bras ou une jambe, donner un sourire plus prononcé voire même créer une animation.

Dans l’Espace Membres, vous retrouverez les photos utilisées dans ce tutoriel.

Préparation à la déformation de la marionnette :

Ouvrez votre image avec Photoshop et déverrouillez le calque par un double-clic dessus.

Avant de déformer la marionnette, il faut avoir une image détourée. En effet, si j’applique la déformation sur une image entière, toute l’image va bouger. Cela peut être un effet recherché, mais pas dans notre cas. Je vous invite donc à détourer votre personnage (humain, animal ou objet) en vous aidant du tutoriel sur le détourage avec Photoshop si nécessaire. La photo utilisée ne contenant que du blanc, l’Outil sélection rapide Outil Sélection rapide suffira.

Déformation de la marionnette :

Une fois votre image détourée, dupliquez-la par un clic droit sur le calque > Dupliquer le calque… ou par un cliqué-glissé vers l’icône Créer un calque creer un calque. Puis, allez dans le menu Édition > Déformation de la marionnette :

deformation de la marionnette photoshop

Votre personnage est recouvert d’un filet que vous pouvez désactiver dans la Barre d’options des outils où vous pouvez changer le Mode (Rigidité, Normale, Déformation) qui permet plus ou moins d’élasticité, la Densité qui permet d’afficher plus ou moins de points au filet, l’Épaisseur pour modifier l’épaisseur du filet et enfin la Profondeur du coin concerne le chevauchement qui ne nous concernera pas ici.

Lors de l’activation de la fonctionnalité, votre curseur s’est transformé en petite punaise punaise (si ce n’est pas le cas, annulez la déformation en cliquant sur l’icône annuler deformation puis en sélectionnant l’Outil déplacement outil deplacement avant de revenir à la déformation). Cette punaise va vous permettre de placer des points pour votre déformation un peu comme des articulations. Si vous souhaitez bouger ou bloquer un élément, il faut placer un point dessus, le reste suivra selon vos manipulations. Dès que le point est placé, vous pouvez le déplacer à votre convenance, toutefois, allez-y doucement pour que la transformation reste naturelle.

Dans certains cas, vous pourriez avoir besoin de déplacer plusieurs points en même temps, il vous suffira alors de sélectionner les points avec la touche Maj enfoncée.

Pour supprimer un point, sélectionnez-le par un clic puis appuyez sur la touche Suppr ou faites un clic droit > Supprimer le coin ou Supprimer tous les coins pour ne plus en avoir du tout.

Pour annuler la dernière action, cliquez sur l’icône annuler la derniere action ou faites Ctrl + Z.

Une fois que votre déformation vous convient, appuyez sur la touche Entrée ou cliquez sur l’icône valider deformation. Dans le cas contraire, appuyez sur la touche Échap ou en cliquant sur l’icône annuler deformation.

Faites attention lorsque vous validez, car si vous rapprochez 2 parties du corps par exemple et que vous relancez la déformation de la marionnette, Photoshop risque de le considérer comme un tout et vous n’auriez plus qu’à recommencer si cela ne vous convient pas.

marionnette photoshop

Téléchargez « Modifier une posture avec la déformation de la marionnette sous Photoshop » au format PDF

Je vous propose un fichier annexe dans l’Espace Membres contenant les photos utilisées dans ce tutoriel.

Newsletter

3 commentaires

  1. Salut Lydia Provin,

    Je viens de découvrir ta chaîne YouTube avec ce tuto.
    Je te remercie, car je ne connaissais pas cet outil de déformation très pratique.

    Par rapport à la remarque que tu fais à 8 minutes si on rapproche trop les formes : on peut éviter ce souci en convertissant le calque en « objet dynamique » (bouton droit « convertir en objet dynamique »), avant d’appliquer la déformation.
    Dans ce cas, même après application de la transformation, Photoshop conserve le positionnement des épingles pour des modifications ultérieures.

    Merci encore et bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA
Change the CAPTCHA codeSpeak the CAPTCHA code